Turenne, au Pays des plus Beaux Villages

Turenne, au Pays des plus Beaux Villages

Le Saviez Vous ?

C'est le petit neveu du Maréchal de Turenne, qui a fait construire l'Hôtel d'Evreux, aujourd'hui connu comme le Palais de l'Elysée.

Se Promener dans Turenne :

Cap sur le Sud-Est du pays de Brive-la-Gaillarde... nous voici à Turenne, suivez-nous : 

Les glycines et les chèvrefeuilles embaument à partir du mois de mai. Il est très agréable de se promener dans les rues de Turenne dont les maisons nobles descendent en cascade de la partie ancienne du XIIIeme siècle jusqu’à la partie plus moderne qui date du XVIII eme. Un voyage en 3 dimensions où la « nature- paysage » joue un rôle prépondérant.  

Entrer dans le village médiéval :

Tout de suite à droite : dans une salle voutée, une exposition retrace l’histoire de la Vicomté. Atteindre la place où était jusqu’en 1953 une halle du XVIeme

- Puis prendre la Rue Droite qui monte à pic. Cette rue était très commerçante au XVIeme  (Période où la Vicomté était protestante, jusqu’à la Révocation de l’Edit de Nantes).                        

- Naturellement, en prenant à gauche on arrive à la partie du XIVeme (remarquer  les puits, les jardinets, les tours d’escaliers qui sont en façade et non pas à l’arrière comme dans le bas du village)

 - Toujours à gauche en montant on arrive à la partie fortifiée du XIII eme (un tunnel faisait le tour de tout le village,on retrouvera une autre entrée à la Porte de Mauriolles)

 - Puis on accède à la « Basse Cour », quartier des officiers et lieu de refuge pendant les guerres. Au dessus de nos têtes, le Château et sa Haute Cour, accessibles au seul Seigneur et sa famille.

- Entrer dans le Château pour visiter la salle des gardes (XIII et XIVeme), la collection de coffre à sel, le Jardin des Grands Navigateurs, la tour de guet du XIII et la vue magnifique,360°.

- En contournant la falaise par la droite, on rencontre la Chapelle des Capucins du XVIIeme, ces moines étaient chargés de transmettre la foi catholique dans ce village protestant. Remarquer le toit de lauzes.

- Puis  la Porte du Mauriolles (XIIIeme), large vue sur le Quercy, passer devant les fortifications avant d’arriver à la Collégiale (XVIIeme) (décentrée du village), qui possède un magnifique retable baroque (XVIIeme).

 - Artisan Tourneur sur Bois dans le bas du village.

Visites guidées :

Visites costumées, interactives : déguisés en personnages du Moyen Age vous lirez des scénettes retraçant des faits de l’histoire de Turenne. 5€/pers, 2€50 de 6 à 12 ans, +2€ le flambeau (pour la visite nocturne)

Visites historiques : un guide vous accompagne dans le village à la découverte d’expressions du Moyen age, de l’Histoire et du Patrimoine de ce haut lieu de l’Histoire. 5€/pers, gratuit jusqu’à 12 ans.

Se renseigner : Tel : 05.55.24.08.80 (toute l’année) ou au 05.55.24.12.95 (paques à fin Septembre) 

 

A voir autour de Turenne

- Brive  (15 km N) et ses vieux quartiers (la ville à visiter et à « magasiner ») – Visites guidées sur RV : Tel 05.55.24.08.80 www.brive-tourisme.net 

- le Gouffre de la Fage (Noailles) 5 km N : un gouffre à taille humaine, avec un parcours enfant  www.gouffre-de-la-fage.com  tel : 05.55.85.97.30                                            

- le Circuit des Très beaux Villages : « un bijou ! » :  Turenne, paradis fiscal, a généré un ensemble de beaux villages, à l’architecture très diversifiée ;  Collonges la Rouge, toute de grés rouge ; Curemonte où vécut la fille de Colette, village aux trois châteaux ;  Beaulieu sur Dordogne : les berges de la Dordogne et le très celèbre tympan roman ; St Céré, Autoire, Loubressac, Carennac, Martel.  (Rocamadour et le Gouffre de Padirac plus Sud);  le Musée de l’Homme de Néandertal à la Chapelle aux Saints, prés de Curemonte  

En savoir plus :

sur la ville : www.turenne.fr 

sur le château :  http://www.chateau-turenne.com

Visite Virtuelle :  http://www.vpike.com/?place=Turenne&submit=Street+View

 

Re - le Saviez vous

 

L'Oeuf de Turenne : c'est l'hommage rendu au Vicomte de Turenne par le Baron de Castelnau, oui mais porté par un char, tiré par 4 boeufs blancs, dur dur...dans la montée vers le château !


Le Maréchal de Turenne, Henri II de la Tour d'Auvergne, étant deuxième fils ne put hériter de la Vicomté de Turenne, il devint alors un des plus grands maréchaux de Louis XIV. C'était un grand stratège. Il fut traversé par un boulet de canon à Salzbach, et mit trois jours pour mourir "la Mort de Turenne". Il fut enterré à la Basilique St Denis. Lorsque celle ci fut profanée à la révolution, on découvrit son corps "intact" . Il fut alors exposé dans une châsse au Jardin des plantes. Napoléon le fit alors transférer aux Invalide, où il repose aujourd'hui.

Au pied du village, à 3 km en contrebas , se trouve un cimetière de fossiles de Coquilles St Jacques, témoins de la période où toute la butte  était entourée par la mer. Au pied du château, dans les caves de

s maisons de chevaliers, on trouve des fossiles de coquillages.

Turenne n'est pas qu'un trés beau village, c'est aussi la Capitale d'un ancien paradis fiscal étalé sur 80 km à la ronde et ceci jusqu'en 1738 !

Voir la vidéo